« Peindre d’après un texte #1 »

Atelier pour les adultes
proposé par Véronique Delange

 Ce décor qui semblait fraîchement peint …

« À droite, filaient doucement des taillis, des futaies basses, aux feuilles roussies, aux branches grêles ; par instants, sur la voie réservée aux cavaliers, passaient des messieurs à la taille mince, dont les montures, dans leur galop, soulevaient de petites fumées de sable fin. À gauche, au bas des étroites pelouses qui descendent, coupées de corbeilles et de massifs, le lac dormait, d’une propreté de cristal, sans écume, comme taillé nettement sur ses bords par la bêche des jardiniers ; et, de l’autre côté de ce miroir clair, les deux îles, entre lesquelles le pont qui les joint faisait une barre grise, dressaient leurs falaises aimables, alignaient sur le ciel pâle, les lignes théâtrales de leurs sapins, de leurs arbres aux feuillages persistants dont l’eau reflétait les verdures noires, pareilles à des franges de rideaux savamment drapées au bord de l’horizon. Ce coin de nature, ce décor qui semblait fraîchement peint, baignait dans une ombre légère, dans une vapeur bleuâtre qui achevait de donner aux lointains un charme exquis, un air d’adorable fausseté. Sur l’autre rive, le Chalet des Iles, comme verni de la veille, avait des luisants de joujou neuf ; et ces rubans de sable jaune, ces étroites allées de jardin, qui serpentent dans les pelouses et tournent autour du lac, bordées de branches de fonte imitant des bois rustiques, tranchaient plus étrangement, à cette heure dernière, sur le vert attendri de l’eau et du gazon. »

La Curée, Émile Zola

En relisant des auteurs du XIXe siècle, je suis frappée à quel point Émile Zola, parmi d’autres, inventait l’écriture cinématographique… bien avant l’avènement du cinéma.

Je vous propose cette semaine de réaliser une peinture de paysage en vous inspirant de l’extrait ci-dessus de La Curée.

Ce texte relate une promenade du « Tout Paris » au Bois. C’est un véritable « travelling » sur le paysage décrit par Zola.

Vous pouvez vous appuyer :

  • « Mot à mot » pour ainsi dire, sur cette description très détaillée.
  • D’après les couleurs évoquées, sans être figuratif.
  • D’après la construction d’un paysage par « masses colorées » (taillis, futaies basses, corbeilles, massifs, fumées de sable fin…).
  • D’après l’écriture très graphique de Zola (branches grêles, comme taillé nettement sur ses bords, barre grise, franges de rideaux savamment drapées, rubans de sable jaune qui serpentent et tournent, étroites allées…).
  • Vous inspirez des peintures de Joachim Patinir (1485-1524).

1 / Dessinez, faites des croquis préalables au crayon. Inventez !

2 / Puis prenez vos couleurs. Technique au choix.

  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #10
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #10
  # Grand public / 2019-2020 / A la maison / #10