Bocar Niang

Artiste, Bocar Niang est doctorant dans le cadre de RADIAN.

Orateur, écrivain, performeur, vidéaste et musicien, Bocar Niang est né en 1987 à Tambacounda au Sénégal. Il vit et travaille entre Paris et Tambacounda. Il a obtenu un Master en arts et cultures à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar puis un Master en arts à l’École nationale supérieure d’art de Paris-Cergy, où il a eu l’occasion de contribuer à des workshops et séminaires avec Clémentine Deliss et Sylvie Blocher, entre autres. Penseur du concept « Lo gëm mu nekk - believe and it will be » (« Adviens en ce que tu crois » en Wolof), il a présenté son travail performatif au Centre Pompidou dans le cadre d’un hommage à Issa Samb, au Palais de Tokyo, à la Fondation Ricard, à Ygrec – ENSAPC, aux Ateliers Médicis, etc.

Depuis 2018, Bocar Niang s’investit dans la création d’un Musée Griot à Tambacounda, qui sera le premier espace Africain dédié aux pratiques griottes contemporaines et du futur.

Sa thèse est intitulée La transversalité des expressions plastiques entre tradition et contemporanéité : L’oralité en question ?. Ce projet doctoral porte sur la création d’un recueil de texte composé de récits et de poèmes plurilingues (en français, anglais, pulaar, wolof, bambara, mandé, arabe, etc.). Bocar Niang compte également finaliser son installation textile intitulée « Le mur des mots », ainsi qu’une réflexion théorique sur l’attirance de jeunes Africain.e.s, qui semblent y trouver réponse à leurs interrogations. Ses recherches et productions nourrissent son musée griot au Sénégal, dont une antenne installée dans la ville de Poitiers.

Son directeur de thèse est Miguel Olmos, sa co-directrice est Katja Gentric.

instagram @bocarfreeman / www.bocarfreeman.com